Carnet de voyage : Moorea

Aaaaaah, Moorea, celle qu’on appelle ici, l’île sœur de Tahiti. Si proche et si différente à la fois de sa grande sœur, il serait dommage de visiter Tahiti sans s’offrir un séjour à Moorea. Située à seulement 30 minutes de ferry de Tahiti, Moorea a beaucoup à offrir à qui sait apprécier sa quiétude. Bien plus petite que sa grande sœur, et beaucoup moins peuplée également, Moorea offre un cadre de vie préservé et exceptionnel tout en bénéficiant de la proximité avec Tahiti. Moorea c’est un peu le best-of de l’archipel de la Société, un concentré de Polynésie Française. Loin du rythme urbain de Papeete, Moorea est plus tranquille et les locaux y sont plus accueillants. Moorea est d’ailleurs le lieu de vacances privilégié des Tahitiens qui viennent s’y ressourcer. C’est ce qu’on a fait pendant un mois et on vous raconte dans cet article tout ce qui nous a marqué sur ce petit triangle vert entouré d’un des plus beaux lagons du monde et qui fait la fierté de ses habitants.

séjour moorea

Sommaire :

Séjour Moorea : Ce qu’il ne faut pas louper du tour de l’île

    • Les plus beaux points de vue
    • Opunohu, Cook et les autres : les baies de Moorea
    • Découvrir Moorea autrement : les randonnées
    • Séjour Moorea : les plages incontournables

    Séjour Moorea : des activités pour tous les goûts

    • Les activités terrestres : découvrir le cœur de Moorea
    • Les activités marines : explorer le lagon de Moorea

    Séjour Moorea : quelques bonnes adresses

       

        Séjour Moorea : Ce qu’il ne faut pas louper du tour de l’île

        Bien que faisant partie des îles les plus grandes de la Polynésie Française, Moorea n’en reste pas moins une petite île. Notre séjour à Moorea a duré 4 semaines et nous avons été étonnés par la diversité de l’île et des activités qui y sont possibles. On a fait le tour de l’île un paquet de fois et le scooter est pour nous le moyen de locomotion idéal. Pratique, rapide et les locaux adorent saluer les voyageurs qui visitent leur île à deux roues. On vous fait ici un résumé de ce qu’il ne faut pas louper si vous prévoyez vous aussi un séjour à Moorea.

        Les plus beaux points de vue

        Comme pour les autres îles de l’archipel, Moorea est très montagneuse et offre de sublimes points de vue sur le lagon turquoise dont elle est cernée. Cerise sur le gâteau, certains de ces points de vue sont facilement accessibles, en seulement quelques minutes de scooter.

        Le point de vue le plus connu de l’île est celui du Belvédère et faire un séjour à Moorea sans y aller serait une bêtise. La route qui permet d’y accéder se trouve au fond de la baie d’Opunohu. Après quelques minutes de route, prendre à droite à l’intersection dès que la route commence à monter. Quelques minutes et une route en lacets plus tard, vous arrivez au Belvédère qui offre une vue époustouflante sur les deux principales Baies de Moorea (Cook et Opunohu). Le Mont Rotui, l’emblème de l’île, siège majestueusement au milieu de ce panorama enchanteur. Certains lui trouveront même des airs de paysage tout droit sortie d’un film Jurassic Park ! S’il ne fallait en faire qu’un, ce serait celui là !

        Le point de vue de la montagne Magique est également à voir et son accès se trouve un peu avant la baie d’Opunohu lorsque vous faites le tour de l’île en sens horaire. Quelques boutiques d’artisanat local et des panneaux vous permettront de repérer le chemin. Attention ça monte fort mais ici aussi le point de vue vaut le détour. On admire la baie d’Opunohu et le Mont Rotui, point de vue intéressant et qui complète bien celui du Belvédère. Attention, l’accès est payant.

        Le point de vue To’a Tea de la colline du Sofitel est sûrement le plus facile d’accès, c’est simple, vous ne pouvez pas le louper. Directement en bord de route et situé entre l’entrée du Sofitel et l’accès vers la plage de Temae vous y aboutissez après la montée la plus raide de la route de ceinture. Moins haut mais offrant une vue splendide sur le lagon et sur Tahiti, vous ne serez sûrement pas les seuls à admirer les environs. Nous y sommes passés plusieurs fois et les couleurs sont les plus belles lorsque le soleil est éclatant.

        Dernier point de vue et non des moindres, celui du Tropical Garden. Le chemin qui permet d’y accéder se trouve sur la rive droite de la baie d’Opunohu. Un panneau indique le Tropical Garden sur votre droite. Vous n’avez plus qu’à suivre le chemin. Ça monte fort ici aussi et votre scooter risque d’avoir un peu de mal. Arrivés en haut vous avez une vue privilégiée sur la baie d’Opunohu et vous pouvez profiter de la terrasse panoramique du Tropical Garden pour faire une pause et boire quelque chose. On recommande vivement (ne passez pas à côté de la confiture ananas vanille).

        séjour moorea

        Opunohu, Cook et les autres : les baies de Moorea

        Comme vous l’aurez compris, Moorea est composée de plusieurs baies. En regardant la carte, ce sont les deux principales qui sautent aux yeux. Elles découpent de deux profondes entailles la face nord de l’île et permettent de découvrir une facette bien différente de Moorea. Celle d’Opunohu est située à l’ouest et celle de Cook (ou baie de Pao Pao est celle située à l’est). Il n’y a à Moorea pas de réel centre ou de ville principale et les habitations sont réparties tout le long de la route de ceinture qui fait 62 kilomètres. Les deux baies ne font pas exception et vous y trouverez des habitations qui sans la proximité de la route donneraient l’impression d’être perdues en pleine jungle. Les températures y sont plus fraiches et la végétation plus denses si bien qu’on ne se croirait pas sur la même île. Les baies sont des liens directs avec le centre de l’île et le lieu de mouillage privilégié de certains voiliers. On vous déconseille toutefois de vous baigner dans le fond des baies où l’eau est plus trouble et infestée des terribles poissons pierre à la piqûre si dangereuse. Ces deux baies sont très importantes à Moorea et servent souvent de point de repère pour se situer.

        Les deux baies qu’on vient d’évoquer ne sont pas les seules et d’autres baies plus petites et moins remarquables sont visibles directement depuis la route de ceinture. C’est le cas de la baie d’Hapiti et de la baie d’Atiha par exemple au sud de l’île. Ouvrez l’œil.

         

        séjour moorea

        Découvrir Moorea autrement : les randonnées

        Les sentiers de randonnée sont nombreux sur l’île et nul doute que vous aurez l’occasion d’arpenter ses sentiers lors de votre séjour à Moorea. Les sentiers sont en général très bien balisés ou, s’ils ne le sont pas laissent peu de place à l’interprétation et donc à l’erreur. Nous n’avons pas pu faire toutes les randonnées de l’île, il y en a vraiment beaucoup, de toutes les longueurs et de toutes les difficultés. La légendaire randonnée du Mont Rotui est sûrement la plus belle de l’île mais c’est aussi la plus dure. Il est recommandé d’y aller accompagné de quelqu’un qui connaît bien les lieux et très tôt le matin pour éviter les chaleurs étouffantes du milieu de journée. On vous parle dans cette partie de trois randonnées bien différentes qu’on a adorées.

        La plus longue (comptez 3 à 4 heures aller-retour) est celle des trois cocotiers. Le départ de la randonnée se trouve sur le parking du Belvédère. Prenez à droite lorsque vous avez le point de vue du Belvédère dans le dos et laissez vous guider par le balisage. C’est une randonnée en pleine forêt qui vous attend. Vous traverserez à tour de rôle forêt tropicale, forêt de mape (le châtaignier local) et petits bosquets de bambous. C’est très dépaysant, pas vraiment difficile et la vue une fois en haut est franchement sympa. Ne cherchez pas les trois cocotiers, ils ne sont plus là, abattus par des vents violents il y a quelques années. Evitez de faire cette randonnée s’il a beaucoup plu pendant les jours précédents, c’est gadoue et glissades garanties !

         

        séjour moorea

        A l’inverse, les cascades d’Afareaitu sont sublimes après les fortes pluies car gorgées d’eau et puissantes. Le chemin est accessible depuis la commune d’Afareaitu. Depuis la route de ceinture, tournez dans la rue qui fait l’angle avec la supérette en direction du collège, côté montagne. Un chemin caillouteux continue après le collège vers le centre de l’île. Il est praticable en scooter et vous trouverez toujours un endroit où stationner votre véhicule. Si vous êtes en voiture, le plus simple est de se garer sur le parking du collège et de continuer à pied. En empruntant le chemin, vous tomberez sur une intersection qui permet l’accès aux deux cascades. Une à droite et une à gauche. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des locaux qui se feront un plaisir de vous indiquer comment accéder aux cascades. Vous verrez, ils vivent littéralement dans la forêt et ici aussi le dépaysement est garanti. Les chemins ne sont pas balisés mais il est impossible de se tromper, ils sont très bien tracés. Attention toutefois, après de fortes pluies des cours d’eau temporaires assez puissants barrent le chemin en plusieurs endroits. Arrivés aux cascades, c’est une vague de fraîcheur qui fait du bien qui s’abat sur vous. Les chutes d’eau sont impressionnantes et on pourrait rester des heures assis sur les rochers à écouter l’eau tomber. Un de nos endroits préférés à Moorea.

        Derniere randonnée, qui offre le meilleur rapport effort/waouh. C’est une des plus courtes de l’île (comptez une petite vingtaine de minutes pour monter) et la vue en haut est spectaculaire. Le départ de la randonnée se situe au sud de la baie d’Atiha entre les deux emplacements qui permettent de se garer au bord de la route. En cherchant un (tout petit) peu vous trouverez un petit chemin qui monte directement depuis le fossé du bord de la route de ceinture. Ici aussi pas de balisage mais impossible de se tromper, vous n’avez qu’à suivre le chemin. Les quelques minutes d’ascension qui vous attendent se font à l’ombre d’une forêt d’arbres dont on croirait qu’ils essayent de se déplacer. Vous déboucherez ensuite sur une seconde partie au soleil où vos pieds fouleront la roche volcanique. Arrivés en haut, délectez vous d’une vue magnifique sur le lagon sud de l’île et la passe d’Atiha. Vous apercevrez très certainement des surfeurs en plein action. Enjoy, comme on dit ici.

        Séjour Moorea : les plages incontournables

        Difficile de parler de Moorea sans parler de ses plages. Moins connues que celles de Bora Bora, elles n’ont pourtant pas grand chose à leur envier. Les plages de sable blanc sur un lagon bleu turquoise ne sont pas réservées qu’à la perle du Pacifique. On vous parle dans cette partie de nos trois plages préférées, celles sur lesquelles on a le plus trainé nos serviettes pendant notre séjour à Moorea.

        A Moorea les plages ne sont pas très grandes et celle de Ta’ahiamanu est une des plus grandes. Située à la sortie de la baie d’Opunohu lorsque vous faites le tour de l’île en sens horaire, c’est l’image qu’on se fait de la plage de Polynésie. Sable blanc, cocotiers, voiliers au mouillage et eau turquoise. N’hésitez pas à vous y arrêter pour buller un peu. Attention toutefois, l’accès à la plage nécessite de passer sous quelques cocotiers ! Un grand parking vous permettra de vous garer facilement pour profiter de l’endroit.

        La plage de Temae, peut-être la plage la plus grande de l’île, se situe juste avant la grande montée du Sofitel lorsque vous faites le tour de l’île en sens horaire. Depuis la route de ceinture vous accédez à un large chemin de terre qui vous permet de rejoindre le parking de la plage en deux minutes seulement. Garez-vous et franchissez la petite butte qui cache la plage. Attention également aux cocotiers, vous êtes arrivés ! Surement la plage qui offre la plus belle vue. Le lagon est superbe et la vue sur Tahiti ne rend le spectacle que plus beau. N’oubliez pas vos masques et tubas car il y a des choses à voir sous l’eau.

        Avec Laura on aime bien classer les choses et il a été compliqué pour nous de définir quelle était notre plage préférée de Moorea. C’est entre celle de Temae et celle de l’hôtel Les Tipaniers que notre cœur balance. L’hôtel est situé à seulement quelques minutes de route après le village de Tiahura lorsque vous faites le tour de l’ile en sens horaire. Vous trouverez l’hôtel Les Tipaniers sur votre gauche et un parking juste en face. Traversez l’hôtel (un chemin vous permet de le contourner par la gauche) et profitez d’une plage de sable blanc sublime qui éblouit les yeux. Beaucoup de bateaux mouillent ici mais la vue sur les motus est très appréciable et pas si courante à Moorea. Un autre accès à une autre portion de la plage est possible depuis la plage publique de Tiahura, cette fois ci avant le village de Tiahura, toujours sur votre gauche.

        Si vous vous faites une virée plage le dimanche il y a de bonnes chances pour que vous tombiez sur des tahitiens festoyant au son du Ukulélé. Et ça c’est top !

        séjour moorea

        Séjour Moorea : des activités pour tous les goûts

        Un séjour à Moorea c’est aussi l’occasion de vous adonner à de nombreuses activités. Les opportunités de découvrir l’île différemment sont nombreuses et on vous explique tout ça ici. Vous l’aurez compris, Moorea est aussi belle sur terre que sur mer et de nombreux prestataires peuvent vous accompagner dans votre découverte de l’île.

        Les activités terrestres : découvrir le cœur de Moorea

        Quand on pense à la Polynésie Française, ce sont les images de lagons bleu turquoise qui nous viennent immédiatement à l’esprit. Et pourtant, la partie terrestre des îles vaut le coup, entre montagnes à la végétation luxuriante, cascades bouillonnantes et vallées ensoleillées, il y a de quoi faire. Moorea ne fait pas exception.

        De nombreux locaux proposent des tours en 4×4 sur une demi-journée ou une journée pour vous faire découvrir leur île dont ils sont littéralement amoureux. C’est l’assurance de passer une journée magique, de découvrir l’île et d’en apprendre plus sur la culture tahitienne. On vous conseille de le faire en début de séjour, c’est une parfaite entrée en matière pour un séjour à Moorea réussi. On a fait ce tour avec Pierre d’Enjoy Moorea (https://enjoymoorea.com/fr/) et on vous le recommande chaudement. Franchement sympa et qui sort des sentiers battus par rapport aux autres tours. Comptez 12000 francs pacifique par personne, soit un peu plus de 100 euros. Tour sur toute la journée (ce n’est pas le cas de tous), repas typique préparé par Pierre de poisson cru au lait de coco sur une plage paradisiaque dont l’accès est privé, accès à la montagne magique et randonnée à la cascade d’Afaraeitu sont autant de choses qu’on ne fait qu’avec Pierre.

        séjour moorea

        Pendant votre séjour à Moorea vous ne pourrez pas passer à côté des jus de fruit Rotui qui sont produits ici en Polynésie. Quasiment tous leurs ingrédients viennent des archipels et on ne peut pas prétendre être allé en Polynésie sans avoir gouté aux jus de fruits Rotui. Eh bien figurez vous que l’usine Rotui se trouve sur Moorea (logique, c’est sur l’île que se trouve le fameux Mont Rotui dont on vous a déjà parlé). L’usine se visite gratuitement et l’accès se trouve entre les deux baies, côté montagne. A faire le matin avant 10h, car la chaîne de production ne tourne pas en permanence. On apprend plein de choses sur la confection des jus Rotui mais aussi sur l’histoire de la Polynésie Française.

        Toujours dans les visites gratuites, les jardins pédagogiques du lycée agricole se visitent et c’est intéressant. Vous trouverez le lycée sur votre droite lorsque vous empruntez la route qui monte jusqu’au Belvédère. Vous ne pourrez pas le louper. Essayez de le visiter pendant les heures de cours, les jardins sont occupés par les étudiants et leurs professeurs. Dépaysement assuré, on est bien loin du lycée de métropole.

        Dernière visite qu’on vous conseille, bien que cette liste ne soit pas exhaustive, c’est la visite de la clinique des tortues. Il faut prendre rendez-vous en ligne via facebook (Te mana o te moana) et se présenter à l’hôtel Intercontinental pour le début de la visite. Comptez 1000 francs pacifique par personne, soit environ 8,50 euros. On apprend énormément de choses, on prend conscience de beaucoup de choses également et on se rend compte que les tortues n’ont pas la vie facile et que la pollution et l’homme deviennent la principale cause de mortalité de ces animaux majestueux. On peut observer les tortues et les bénévoles qui en prennent soin et on fait un don à l’association Te mana o te moana en payant son billet d’entrée. Alors foncez !

        Les activités marines : explorer le lagon de Moorea

        On ne les présente plus et c’est à elles qu’on pense quand on s’imagine en Polynésie Française, ce sont les activités nautiques. Vous aurez de nombreuses occasions de les pratiquer pendant votre séjour à Moorea quel que soit le temps que vous passiez sur l’île.

        Comme pour les tours en 4×4 qui permettent de découvrir l’île, les tours en bateau sur le lagon sont incontournables pour vivre le lagon avec une plus grande proximité. Au programme, baignade avec les raies Pastenagues, les requins à pointes noires et pourquoi pas les tortues vertes si vous avez de la chance. Vous nagerez au cœur d’un jardin de corail avec la myriade de poissons multicolores qui va avec, dans une eau bleue turquoise et si vous y allez avec le bon capitaine, vous aurez peut-être droit à un jus de fruit frais et des fruits exotiques bien sucrés. Nous, on a fait ça avec Mermaid Private Boat Tours (https://mermaidprivateboattours.com/fr/mermaid-private-boat-tours-3/) et on a eu la chance de voir tout ça. Ils s’occupent de la partie photo pour vous, à la fois sur le bateau et sous l’eau et vous envoient un dossier bien fourni après votre tour. Comptez 35000 francs pour deux personnes pour une matinée, soit un peu plus de 305 euros. Evitez les tours dans des bateaux trop gros de plusieurs dizaines de touristes, c’est l’assurance de ne pas voir grand chose lorsque vous plongerez.

        séjour moorea

        Le snorkeling est également une excellente façon de découvrir les fonds du lagon à moindre frais. De nombreux endroits un peu partout autour de l’île permettent de s’en mettre plein les yeux et on vous conseille vivement de tester plusieurs spots. Renseignez vous auprès des locaux qui auront forcément un coin à vous conseiller. Pour notre part, la pointe sud de l’île a été notre spot privilégié, les patates de coraux y sont nombreuses et les poissons tout autant. On a même croisé quelques requins. La plage de Temae est également un spot à explorer et vous faites d’une pierre deux coups car la plage est sublime. Le snorkeling à Moorea a de génial que vous ne savez jamais ce que vous croiserez, alors ouvrez l’œil car il se peut que tortues, raies et requins ne soient peut-être pas loin !

        La location de kayak peut aussi être un bon moyen de découvrir le lagon. De nombreux points de location existent tout autour de l’île et vous pourrez davantage vous approcher du récif et des ses vagues impressionnantes qu’en snorkeling. Prenez tout de même vos masques et tubas car de nombreux endroits (piquets et bâtons en tout genre) dans le lagon permettent d’attacher son kayak, le temps de faire un plouf.

        Comme on dit ici, enjoy life, enjoy Moorea et profitez de tous les aspects de l’île.

        Séjour Moorea : quelques bonnes adresses

        On ne vous fera pas un comparatif complet des meilleurs endroits où dormir et où manger pendant votre séjour à Moorea, mais on va partager avec vous certaines des bonnes adresses dans lesquelles on revenait avec plaisir.

        On ne vous fera pas l’affront de vous expliquer comment trouver un logement pendant votre séjour à Moorea, tant le choix est large et adapté à toutes les bourses. De l’hôtel de luxe à la pension de famille en passant par une chambre chez l’habitant, tout est possible. Il y a même du Woofing pour ceux que ça intéresse. On a préféré un bungalow dans le jardin de nos hôtes et la proximité avec la vraie vie de l’île est nettement plus enrichissante que la chambre sur pilotis à ne fréquenter que des touristes. Ce n’est évidemment que notre avis =D

        Pour ce qui est de casser la croûte, la roulotte est une institution ici, en Polynésie et la roulotte « A L’heure du Sud » est pour nous la meilleure de l’île. Située à Tiahura, on y mange franchement bien, les prix sont corrects et la terrasse est sympa. Ne passez surtout pas à côté du mi-cuit de thon, ce serait une erreur !

        Pour une bonne pizza et bien que ce ne soit pas la spécialité de la région, privilégiez « La Fringale », située juste en face de l’hôpital de Moorea. Les tarifs ne sont en revanche pas les même que chez nous, comptez au moins 20 euros la pizza ananas avec vue sur Tahiti.

        Pour quelque chose qui se rapproche plus du restaurant de spécialités locales, on vous conseille le Snack Mahana situé à quelques minutes après Tiahura, côté mer, si vous faites le tour de l’île en sens horaire. C’est fameux, l’équipe est sympa et vous êtes presque sur le lagon ! On a adoré le poisson pané au lait de coco.

        Le « Tropical Garden » dont on vous a déjà parlé un peu plus haut propose le dimanche midi un repas Tahitien typique. Vous mangerez le véritable Ma’a Tahitien avec une vue imprenable sur le lagon et en plus les serveurs sont sympas. On vous accueille avec une Tiaré Tahiti et vous êtes sûr d’avoir un bon aperçu de la gastronomie locale en une seule assiette. Foncez.

        Enfin, pour vous délecter des meilleurs pains coco de l’île (de Polynésie ?), c’est à « Golden Lake » qu’il faut aller. Ce n’est ouvert que le matin et vous trouverez l’accès au parking sur votre gauche un peu avant le golf de l’île, en faisant le tour de celle ci en sens horaire. Les pains coco ne sont pas chers du tout et ils sont garnis avec de la coco râpée (prenez les ronds).Délicieux ! Il y a plein d’autres choses à manger mais c’est pour le pain coco et le ipo coco (gâteau épais et moelleux) qu’on y revenait régulièrement. Un bon verre de Rotui et un pain coco, c’est l’assurance de déguster un bon goûter Tahitien !

        séjour moorea

        Vous l’aurez compris, on a adoré Moorea, celle que l’on appelle l’île du lézard jaune. Elle se visite au rythme de la Polynésie, en prenant son temps.  On a pu y passer quatre semaines, on sait que tout le monde n’aura pas la possibilité d’y passer autant de temps mais si vous pouvez vous permettre quelques semaines sur cette île magnifique, vous ne serez pas déçus. De ces semaines passées sur Moorea on retient l’ouverture et la gentillesse des locaux avec qui il est très facile d’échanger. Moorea c’est l’île du surf et les amoureux de la glisse y trouveront à coup sûr leur bonheur. C’est aussi l’assurance d’une atmosphère plus cool où la décontraction est de mise. Malgré qu’elle soit touristique, Moorea n’en reste pas moins calme et préservée et ses habitants ont à cœur qu’elle reste si sereine et paisible. Ici, on ne veut pas goûter aux excès dans lesquels Tahiti est tombée.

        Si vous avez l’occasion de découvrir un jour Moorea foncez, vous vous en souviendrez toute votre vie.

        Enjoy Moorea !

        Retrouvez la suite de notre périple dans la partie « Nos articles » de la page « Nos explorations »

        0 commentaires

        Soumettre un commentaire

        Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

        error: Content is protected !!